Rééducation périnéale par electrostimulation : quel appareil utiliser ?

Un périnée distendu est l’une des principales causes de l’incontinence urinaire et une rééducation des muscles du plancher pelvien s’avère alors nécessaire. La rééducation périnéale par électrostimulation est aujourd’hui proposée par de nombreux professionnels de santé. Ce procédé consiste à utiliser des courants électriques de faible intensité pour tonifier et renforcer les muscles du périnée. Les professionnels utilisent notamment l’électrostimulation avec sondes périnéales ou la stimulation électromagnétique extracorporelle. Ils peuvent également prescrire à leur patient un traitement par sondes ou par électrodes d’électrostimulation dans le cadre de l’auto-rééducation du périnée à domicile.

 

Périnée et relâchement des muscles pelviens

Également appelé plancher pelvien, le périnée englobe l’ensemble des muscles et tissus situés au niveau de l’entrejambe. Il forme une sorte de petit hamac, qui permet de soutenir les organes (vessie, rectum, utérus) et d’assurer la continence urinaire et fécale.

Quelles sont les causes du relâchement des muscles pelviens ?

Il arrive que les muscles du plancher pelvien s’affaiblissent et se distendent. Parmi les principales causes de ce relâchement, on retrouve :

Le relâchement des muscles du périnée n’est pas sans conséquence. En effet, il entraîne parfois des pertes involontaires et incontrôlées d’urine ou de selles et peut provoquer un prolapsus génital, aussi appelé descente d’organes.

Qui est concerné par le relâchement du périnée ?

Si les femmes sont les premières concernées par le relâchement du périnée, notamment à cause de la grossesse et de l’accouchement, les hommes ne sont cependant pas épargnés. Ainsi, le relâchement des muscles pelviens touche principalement les personnes en surpoids, les personnes âgées, les femmes enceintes, les jeunes mamans et les hommes ayant subi une opération de la prostate.

Quand consulter ?

Si ce sujet est assez tabou, il ne faut surtout pas hésiter à consulter un professionnel de santé quand la distension du périnée occasionne des fuites urinaires. Si l’incontinence a des conséquences sur la vie personnelle, elle agit également sur le moral et peut avoir des répercussions psychologiques chez la personne qui en souffre (stress, anxiété, sentiment d’impuissance).

En consultant un médecin, celle-ci pourra se voir prescrire des séances de rééducation classique ou des séances de rééducation périnéale par électrostimulation, à effectuer chez un professionnel de santé ou à domicile.

La rééducation périnéale et l’électrostimulation

La rééducation périnéale s’effectue chez un professionnel, généralement un kinésithérapeute ou une sage-femme. Il s’agit pour le patient de prendre conscience des muscles de son périnée et d’effectuer des exercices afin de lui faire retrouver sa tonicité.

Les différentes méthodes de rééducation périnéale

Afin d’accompagner le patient, plusieurs techniques de rééducation périnéale sont utilisées :

Il conviendra de choisir le traitement adapté aux besoins du patient.

L’électrostimulation du périnée, une méthode douce et indolore

La rééducation périnéale par électrostimulation est une méthode de plus en plus employée par les professionnels dans le traitement de l’incontinence urinaire. Les muscles du plancher pelvien sont stimulés par un courant électrique de faible intensité au cours d’un travail passif (contractions involontaires du périnée) ou d’un travail actif (mouvements de contraction volontaires).

Pour traiter les troubles urinaires efficacement et durablement, il est recommandé de suivre 1 à 2 séances de rééducation périnéale par électrostimulation par semaine pendant 8 semaines minimum.

Quels sont les différents appareils de rééducation périnéale par électrostimulation ?

À domicile ou chez un professionnel, plusieurs méthodes de rééducation périnéale par électrostimulation existent. Le patient doit alors faire son choix en fonction de sa situation personnelle.

L’électrostimulation avec sondes

La rééducation périnéale par électrostimulation avec sondes utilise des appareils à un ou plusieurs canaux afin d’y relier une ou plusieurs sondes (vaginale, rectale ou les deux). La sonde est insérée par les voies naturelles et stimule les muscles du plancher pelvien qui se contractent grâce à des courants électriques de faible intensité. Ces électrostimulations font travailler les muscles du sphincter urétral et du sphincter anal en vue de traiter les fuites urinaires et d’aider à renforcer le périnée. Cette méthode est contre-indiquée chez :

La stimulation magnétique extracorporelle

Relativement peu connue en France, cette méthode non invasive de rééducation périnéale par électrostimulation est également appelée « fauteuil de stimulation ». Le patient s’assoit sur un fauteuil au champ magnétique variable, généré par des courants électriques. Lorsque le champ magnétique varie, celui-ci agit en profondeur sur les nerfs du plancher pelvien et provoque une contraction des muscles du périnée.

Si le patient peut rester passif pendant la séance, une participation volontaire (mouvements de contractions volontaires) apportera de meilleurs résultats. Cette méthode est contre-indiquée dans certains cas :

  • Le patient porte un stimulateur cardiaque
  • Le patient porte une prothèse de la hanche
  • La patiente porte un dispositif intra-utérin au cuivre

Les appareils de rééducation périnéale par électrostimulation à domicile

La rééducation périnéale par électrostimulation à domicile, ou auto-rééducation, est indiquée si le patient souhaite poursuivre sa rééducation chez lui. Après avoir déterminé l’appareil le plus adapté à son patient, le médecin peut alors lui prescrire différents types d’électrostimulateurs, comme une sonde d’électrostimulation périnéale.

Enfin, il peut également proposer l’électrostimulation du périnée par électrodes, une méthode non invasive. Sur le marché actuel, il n’existe qu’un seul produit de ce genre. Il s’agit d’un short à électrodes, réparties sur les cuisses et les fesses, qui stimulent les nerfs et les muscles du périnée. Une utilisation régulière (de 3 à 5 fois par semaine) pendant 12 semaines est généralement recommandée pour garantir l’efficacité de cette méthode.

En complément de la rééducation périnéale par électrostimulation, il est aussi conseillé au patient d’effectuer des exercices de gymnastique périnéale afin de lutter contre les fuites urinaires.

A voir également :

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4/5 (81 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 17/06/2021

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.

Sphère-Santé est membre de la Silver Alliance

La Silver Alliance est un collectif d'entreprises au service des seniors, spécialisé dans le bien vieillir à domicile.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.