Incontinence - Sphère-Santé

Rééducation périnéale

    Mon compte       Contact  
  Incontinence et fuites urinaires
  Informations médicales  
 
incontinence puce rouge
 
 
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
 
 
 
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
 
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
 
     

  Questions aux médecins  
   
     

  Incontinence : le forum  
   
     

  Le comité scientifique  
   
     

  Divers  
   
   
     

Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON

Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Le site est certifiée HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.

 


 

 
 
 
   
rééducation périnéale

La rééducation périnéale

 
 
  La rééducation périnéale
 

La rééducation périnéale - page 2

  La rééducation périnéale - page 3
  Le biofeedback
  L'électrostimulation
 

La gymnastique périnéale

 
 

L'ensemble des textes de la rubrique "rééducation périnéale" a été rédigé par Alain Bourcier, physiothérapeute et spécialiste en rééducation pelvipérinéale, responsable du Centre d'Explorations et de Rééducation Périnéale de la clinique de Vinci à Paris (CERP).


 

Le traitement conservateur est défini comme toute thérapeutique qui ne concerne pas le traitement médical ou la chirurgie. Il comprend principalement, les modifications du style de vie et conseils d’hygiène de vie, les programmes d’entraînement des muscles du plancher pelvien,  les thérapeutiques physiothérapiques (cônes vaginaux, biofeedback et électrostimulation).

Depuis 1980 où elle fût introduite en France et prise en charge par la sécurité sociale en 1985, elle a porté des appellations diverses telles que rééducation périnéale, rééducation uro-gynécologique, rééducation périnéo-sphinctérienne, rééducation vésico-sphinctérienne, rééducation uro-gynécologique et rééducation pelvi-périnéale pour se voir attribuer très récemment dans le JO du 16 mai 2006 l’intitulé suivant : « Rééducation périnéale active sous contrôle manuel et/ou électrostimulation et/ou biofeedback ». Dans les pays anglo-saxons, ce type de rééducation est nommé « Pelvic Floor Rehabilitation).

Cependant, sur le plan pratique, il semble nécessaire de la diviser en deux parties distinctes

  • une rééducation musculaire des muscles du périnée et des sphincters qui se regroupe sous le terme plus général de « rééducation périnéale ou pelvipérinéale »
  • une rééducation urogynécologique qui regroupe toutes les autres techniques qui traitent les troubles du bas appareil urinaire allant de l’incontinence aux difficultés à vider la vessie, en passant par les envies fréquentes d’uriner.

Au cours des 15 dernières années, patientes et médecins ont porté un intérêt croissant au traitement conservateur. Dans presque tous les pays où des traitements sont mis en œuvre, il est aujourd’hui admis qu’ils représentent une mesure thérapeutique de première intention sûre, qui doit être appliquée avant d’envisager tout traitement chirurgical.

En quoi consiste la rééducation périnéale ?

Gymnastique périnéale ou programme d’entraînement du périnée

Ainsi que l’a décrit Kari Bø, Professeur de physiologie musculaire à Osolo, les deux principes majeurs du renforcement des muscles squelettiques sont l’hypertrophie et la spécificité. La spécificité est particulièrement importante dans le cas des muscles pelviens car 30% environ des femmes ont des difficultés à effectuer une contraction correcte au cours d’une première tentative.
 

 
Les femmes contractent souvent des groupes musculaires par erreur lorsqu’elles essaient de contracter les muscles pelviens (par exemple, les fesses, les cuisses et parfois même tout le corps !). Une autre erreur fréquente consiste à effectuer un effort par augmentation anormale de la poussée intra-abdominale.

Aussi, il est important que les exercices de renforcement soient conduits par un instructeur spécialisé; en effet, celui-ci permet leur réalisation correcte et entretient la motivation de la patiente qui, ainsi, n’abandonne pas le programme d’exercices.
La spécificité est non seulement celle du groupe musculaire que l’on fait travailler, mais aussi celle du type de renforcement utilisé en fonction de la dysfonction et des symptômes. Par exemple, dans le cas d’une incontinence urinaire à l’effort, il est nécessaire d’obtenir une contraction volontaire maximale très rapide des muscles pelviens. Habituellement, les exercices des muscles pelviens sont effectués isolément, sans activité des muscles abdominaux ni des muscles des hanches. La gradation, ou progression, des exercices est aussi considérée comme importante car le fonctionnement du plancher pelvien en début de programme peut varier considérablement d’une personne à l’autre. On peut graduer les exercices en augmentant la durée des contractions ou le nombre de répétitions, ou en graduant la technique de contraction.
C’est donc un professionnel de santé, spécialisé dans la rééducation périnéale qui peut vous apprendre à contracter, maîtriser votre périnée.

Suite de l'article sur la rééducation périnéale

 
Accueil informations sur l'incontinence

Notez cet article :   Réseaux sociaux :
  • Note moyenne : 4.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne: 4/5 (16 votes)

 
 
 
Article rédigé par Alain Bourcier, physiothérapeute et spécialiste en rééducation pelvipérinéale


  Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue  

Date de dernière mise à jour : Février 2012

  > > La rééducation périnéale pour incontinence urinaire  


pied page incontinence
Sphère-Santé © 2014 Nous contacterMentions légalesLiens utiles IncontinenceIncontinence : les solutionsIncontinence : les produitsForum incontinence
pied page incontinence